La Police de Vichy

La Police de Vichy

Les forces de l’ordre françaises au service de la Gestapo (1940-1944)

Maurice Rajsfus
Préface d’Arié Alimi

Entre 1940 et 1944 plus de 200 000 personnes ont été déportées après leur arrestation par la police française.

Ce livre montre, grâce à des témoignages et de nombreuses pièces d’archives, comment l’appareil policier français s’adapta aux nouvelles conditions dictées par l’Occupation et à la collaboration avec la Gestapo. Comment se comportèrent les policiers, à tous les stades de la hiérarchie durant ces quatre années terribles. Comment, la plupart des membres des forces de l’ordre allèrent, de leur propre chef, bien au-delà des ordres de Vichy, satisfaire les autorités d’Occupation.

« Livrer aux nazis des Juifs immigrés, des communistes, des gaullistes ou des francs-maçons, ne leur semblait pas particulièrement délictueux. Ils contribuaient simplement à “nettoyer” la France et se faisaient sans doute une haute idée de la qualité de leur intervention. »

En septembre et octobre 1944, guère plus de 3 % de ces policiers seront momentanément écartés de la « Grande Maison ».

La première édition de ce livre est parue en 1995.

Rescapé de la rafle du Vél’ d’Hiv à quatorze ans, historien de la répression policière et militant antiautoritaire, Maurice Rajsfus (1928-2020) fut l’auteur de plus de 60 ouvrages, dont, sur la même période et aux éditions du Détour, Des Juifs dans la Collaboration et La Rafle du Vel d’Hiv.

Arié Alimi est un avocat pénaliste. Il défend de nombreuses victimes de violences policières et est membre de la Ligue des droits de l’Homme. Il est l’auteur de Le Coup d’état d’urgence. Surveillance, répression et libertés (Le Seuil, 2021).

Parution : 6 mai 2021
Genre : essai
Domaine : Histoire
Livre 21,90 €, ePub 14,99 €
376 pages, noir
Format : 16 x 24 cm, broché, rabats
ISBN : 979-10-97079-73-4