À paraître

Seize promenades historiques dans Paris

Seize promenades historiques dans Paris

Jean-Luc Pinol & Maurice Garden

Dans Paris en compagnie de deux historiens spécialistes de l’histoire de la ville. Chaque promenade est complétée de cartes et d’encarts spécifiques pour découvrir des aspects inconnus ou étonnants de Paris et de l’histoire de ses habitants.

La rue Saint-Dominique est en plein très chic 7e arrondissement, et pourtant elle garde une tonalité populaire. Est-ce parce qu’ici, jusqu’en 1905, se dressait l’une des plus grosse usines de Paris, la Manufacture des tabacs ?

Convoquant leur connaissance de l’histoire urbaine et sociale de Paris, Maurice Garden et Jean-Luc Pinol nous proposent d’en parcourir les rues loin des clichés. En les suivant, vous découvrirez l’histoire de la ville et de ses habitants : le Marais par la rue Vieille du Temple, les riches hôtels et les jardins de la rue du Faubourg Saint-Honoré, le quartier qu’acheta et construisit le banquier Delessert et son usine de sucre de betteraves au seuil de Passy, le destin des loueurs de chevaux des Champs-Elysées, les premier logements sociaux de la rue de Nantes…

Les auteurs : Jean-Luc Pinol est professeur honoraire d’histoire contemporaine à L’ENS Lyon et spécialiste d’histoire urbaine.
Maurice Garden est professeur honoraire des Universités et spécialiste de l’histoire sociale des villes (Lyon, Paris).
Ils vivent à Paris.

Parution : 14/09/2017
Livre : 21,50 €
256 pages
Format : 16 X 24 cm
ISBN : 979-10-97079-16-1
Epub : 17,50 €

La Sécu les vautours et moi

La Sécu, les vautours et moi

Les enjeux de la protection sociale

Richard Monvoisin & Nicolas Pinsault

Comprendre sous forme légère mais corrosive le fonctionnement de la sécurité sociale, dans le but de se réapproprier les enjeux politiques et éthiques liés à la santé : histoire de la protection sociale, problèmes politiques et moraux, les menaces qui pèsent sur elle. Ce livre rappelle, sous forme de dialogue, le sens des mots couverture maladie, parcours de soin, ticket modérateur, mutuelle, dépendance, etc.

Ce dialogue entre un étudiant et son aîné nous décrit la protection sociale en France, du début du XXe siècle à nos jours. Les auteurs scrutent avec un œil critique et un ton décapant les éléments pour comprendre ce qu’est la sécurité sociale. L’analyse détaillée de la couverture santé est l’occasion pour nos comparses d’aborder son financement, de fustiger les acteurs publics et privés, de s’empailler sur les enjeux de sa marchandisation ou d’esquisser des solutions pour repeupler les fameux déserts médicaux. Conscients des enjeux politiques et éthiques, ils n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour interroger tous les aspects de la santé, les « alternatives », la contraception, le vieillissement, la dépendance et la fin de vie ainsi que l’évolution de notre rapport à la santé en ce début de siècle.

Les auteurs : Richard Monvoisin, didacticien des sciences, co-fondateur du collectif CorteX, enseigne l’autodéfense intellectuelle.
Nicolas Pinsault est kinésithérapeute et maître de conférences en UFR de médecine.
Ils enseignent, cherchent et écrivent ensemble à l’université Grenoble-Alpes.

Parution : 05/10/2017
Livre : 18,50 €
224 pages
Format : 14 X 22 cm
ISBN : 979-10-97079-24-6
Epub : 15 €

Travailler autrement les cooperatives

Des intrus en politique

Femmes et minorités : dominations et
résistances

Mathilde Larrère & Aude Lorriaux

Une enquête depuis 1789 jusqu’à aujourd’hui, étayée par des entretiens avec des femmes et hommes politiques, pour penser ce qui a permis et permettra aux femmes et aux minorités ignorées de la politique de s’y retrouver un jour représentées.

En politique, et en particulier aux postes les plus en vue, tout semble bon pour décrédibiliser ou évincer son adversaire en l’assignant à son sexe, son origine, sa sexualité ou son origine sociale. Mathilde Larrère et Aude Lorriaux ont demandé à de nombreux responsables
politiques — femmes et hommes de groupes discriminés (femmes, racisé•es, homosexuel•les…), des échelons locaux aux plus hautes fonctions nationales, comment ils vivent avec les identités auxquelles on tente de les réduire, qu’ils les masquent ou les revendiquent ou les utilisent.
Le livre est aussi une réflexion sur le temps long des deux derniers siècles qui ont vu le corps civique s’élargir à de nouveaux groupes, malgré ceux qui, étant au pouvoir, n’entendent pas le partager. Il s’inscrit également dans la séquence actuelle d’injonction à l’identité nationale, qui rebattent toutes les identités individuelles et leur instrumentalisation dans le champ politique.
Derrière ses attaques parfois spectaculaires se joue la question de la représentation politique de tou•tes dans notre démocratie et donc in fine une réflexion sur la République et le vivre-ensemble.

Les auteurs : Mathilde Larrère est maître de conférences en histoire politique du XIXe siècle à l’université Paris-est Marne-la-Vallée, chroniqueuse pour Arrêt sur Image et détricoteuse pour Médiapart.
Aude Lorriaux, est journaliste freelance, spécialisée en politique et discriminations. Elle travaille entre autres pour slate.fr.

Parution : 26/10/2017
Livre : 19,50 €
224 pages
Format : 14 X 22 cm
ISBN : 979-10-97079-28-4
Epub : 16 €