À paraître

Demain le bon sexe

Les Femmes, le désir et le consentement

Katherine Angel

Traduit de l’anglais par Caroline Nicolas

Si nous voulons que le sexe soit un plaisir, nous devons réfléchir autrement. Après #MeToo, comment sortir le désir de l’impasse ?

Un consentement libre et éclairé nous permettra demain d’avoir une sexualité épanouie. Vraiment ? Katherine Angel ose poser la question. Pourquoi serait-il encore du ressort des femmes de jouer les douanières de leur sexualité ? Leur désir ne risque t’il pas d’y passer ? Est-ce trop demander que de demander à vivre dans une société qui ne nous menace pas ? L’autrice défend un désir construit dans l’interaction, supposant la possibilité de se montrer vulnérable. Jouir, c’est lâcher prise.

Avec beaucoup d’élégance et d’audace, Katherine Angel élabore une éthique post-#MeToo, pour un monde suffisamment sûr, où le sexe sera bon.

La presse en parle : « Voilà un essai qui fait réfléchir… On sort éclairé de sa lecture, à la prose naturelle et nuancée, nourrie de culture pop et de théories postmodernes. Une plongée vivante et incisive dans la dynamique post #MeToo. »  Publishers Weekly.
« Angel a un but précis : elle veut un monde où chacun soit en sécurité, sans que le désir n’ait à être connu ou organisé à l’avance. » The Guardian.

Katherine Angel, philosophe et historienne de la sexualité, est essayiste et enseignante en creative writing à Birkbeck (University of London).

Parution : 3 février 2022
Genre : essai
19,90 €
224 pages, broché, rabats
Format : 14 X 22 cm
ISBN : 979-10-97079-96-3