À paraître

 

Derrière la grande porte :
Une année à Henri-IV

Sarah Pochon

Le récit d’un an d’enquête sur le « meilleur lycée de France », le lycée Henri-IV à Paris.

Logé sur la montagne Sainte-Geneviève au cœur du Beau Paris, dans un monument historique où ont fait leurs classes les plus prestigieux des Français, le lycée Henri-IV fait rêver plus d’une famille. Public et donc gratuit, sur dossier et donc ouvert à toute la France, chacun peut y postuler et bénéficier de ce tremplin pour une belle carrière, assurée ou presque aux anciens élèves d’ « H4 ».

Le lycée se voit souvent reprocher d’être une « zone d’éducation privilégiée », établissement d’exception bénéficiant du droit peu démocratique de choisir ses élèves, trop riches, trop blancs, trop éduqués déjà. Même si le cliché n’est pas faux, c’est pourtant aller un peu vite en besogne : à Henri-IV tout le monde réussit, quel que soit son parcours.

Sarah Pochon, durant une année d’enquête auprès des élèves, des enseignants et des personnels, part à la recherche de la formule magique de ce succès : sont-ce les professeurs, les méthodes, les budgets, la mise en compétition ? Peut-on s’en inspirer ? Derrière la grande porte vient nourrir notre réflexion sur le meilleur enseignement possible.

Sarah Pochon est socio-ethnologue au sein du laboratoire SHERPAS et enseigne à l’université d’Artois. Spécialisée dans l’enseignement de l’EPS auquel elle a consacré une thèse en 2019, Derrière la grande porte est son premier livre.

Parution : 18 mars 2021
Genre : essai
Domaine : Société, sociologie
18,90 €
192 pages, noir
Format : 14 X 22 cm, broché, rabats
ISBN : 979-10-97079-69-7

 

 

Une histoire de France en crampons

François da Rocha Carneiro

Depuis 1904 et le premier match de l’équipe de France, l’histoire du pays et de son équipe de football se croisent et dialoguent. Ce livre en est le récit enlevé.

Tant de victoires « historiques », tant de défaites « mémorables » rythment les souvenirs collectifs de la France depuis 1904. Et si les matchs de l’équipe de France de football écrivaient, à leur façon, une histoire du pays ? Par les joueurs qui en portent le maillot, par les adversaires auxquels elle est opposée, par les enjeux sportifs qu’elles portent, les rencontres de la sélection sont riches d’informations à qui s’intéresse à la nation dont elle porte le nom.

Si elles permettent de retracer les grandes heures du football français et de comprendre l’évolution de ce sport populaire, elles disent aussi beaucoup du rêve échoué de puissance, de l’affirmation impériale à la quête périlleuse de l’identité nationale. Elles sont aussi la marque du temps, des guerres comme des relations internationales. Depuis le début du XXe siècle, ces matchs disent comment la France se voit, se vit et, souvent, s’interroge. Lorsque l’équipe de France entre sur le terrain, c’est un peu de l’histoire d’un pays qui se présente.

Docteur en histoire contemporaine, François da Rocha Carneiro est spécialiste de l’équipe de France de football, dont il étudie les matchs et les joueurs depuis sa création en 1904. Il est l’auteur d’une thèse intitulée Les Joueurs de l’équipe de France de football, construction d’une élite sportive, 1904-2012. Il a publié aux éditions du Détour Les Bleus et la Coupe — De Kopa à Mbappé (2020).

Parution : 1er avril 2021
Genre : essai
Domaine : Histoire — Sport
18,90 €
224 pages, noir
Format : 14 X 22 cm, broché, rabats
ISBN : 979-10-97079-68-0