À paraître

Convois

La Déportation des Juifs de France

Jean-Luc Pinol

Préface de Serge Klarsfeld

De 1942 à 1944, quelque 75 convois furent affrétés pour déporter depuis la France 75 000 Juifs – dont 11 400 enfants – vers les camps. Jean-Luc Pinol propose une nouvelle lecture en cartes de cette histoire. Sont également cartographiés les Juifs décédés dans les camps en France (2 500) et les victimes des exactions (plus de 1 200).

L’historien Jean-Luc Pinol s’est plongé dans l’incroyable masse de données du Mémorial établi par Serge Klarsfeld : la liste des Juifs déportés dans les camps depuis la France. Cette liste qui semble sans fin, Jean-Luc Pinol en a géolocalisé et analysé les données afin d’étudier ce que nous apprend la mise en espace de ces parcours. Carte après carte, il raconte l’histoire de la déportation des Juifs d’une manière inédite, montrant les interférences entre les différents acteurs : les autorités allemandes, les décisions de l’État français. Selon les lieux, Paris ou banlieue, Nord ou Sud, en zone occupée ou en zone non-occupée, les ressorts de la déportation sont différents, et la chronologie elle-même diffère. Sans oublier que les victimes viennent d’horizons multiples. Aux persécuteurs s’opposent les Justes et, surtout, les Juifs eux-mêmes qui luttent pour leur survie.

L’ouvrage propose 130 cartes inédites, y compris celles de chacun des convois de la déportation accompagnées par une analyse de leur composition.

Jean-Luc Pinol, professeur émérite à l’école Normale Supérieure de Lyon, est spécialiste d’histoire urbaine contemporaine. Il est également un acteur majeur de l’analyse spatiale en histoire, discipline s’appuyant sur l’exploitation des big-datas et sur la cartographie pour proposer une analyse historique dans le temps et dans l’espace.

L’ouvrage a bénéficié du soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

 

 

Parution : 19 septembre 2019
Livre : 24,90 €
304 pages
Format : 16 X 24 cm
ISBN : 979-10-97079-45-1

 

 

Il était une fois les révolutions

Mathilde Larrère

Illustrations d’Agata Frydrych

Il était une fois les révolutions regroupe les textes que l’historienne Mathilde Larrère a écrits initialement pour ceux qui la suivent sur Twitter ou dans ses chroniques, sur le thème des révolutions. Elle nous fait vivre, à leurs dates anniversaires, le récit des luttes qui ont contribué à émanciper les peuples et les fait résonner avec les combats d’aujourd’hui.

Il était une fois la Révolution est une merveille d’habileté, mêlant exigence historique et humour. L’énergie communicative de l’autrice redonne toute sa force au courage de ces héros et héroïnes du passé.

Le lecteur peut piocher, mois par mois, dans les récits :  révolutions du XIXe et du XXe siècles, anecdotes surprenantes, faits historiques méconnus, chansons, slogans, tags, recettes de cuisine… Ces textes nous parlent des révolutions du monde entier et de celles et ceux qui ont lutté pour la liberté, et du devenir de leurs espoirs. Une chronologie et un index permettent des recherches thématiques. L’ouvrage est enrichi d’illustrations.

Révolution française, Haïti, 1830, 1848, La Commune, Mexique, Russie, Allemagne, Chine, Cuba, mai 1968, Portugal,  etc.

L’autrice

@Julien Jaulin

Mathilde Larrère est historienne spécialiste du XIXe siècle. Elle enseigne à l’université de Marne-la-Vallée. Elle tient également une chronique d’histoire pour Arrêt sur Image et dirige, avec Laurence De Cock, pour Politis, la rubrique « L’Histoire n’est pas un roman ». Pour lire ses threads historiques sur Twitter : @LarrereMathilde.

 

Parution : 3 octore 2019
Livre : 18,50 €
224 pages
Format : 14 X 22 cm
ISBN : 979-10-97079-46-8