C’est le peuple qui commande

C’est le peuple qui commande

La Révolution des Œillets : 1974-1976

Victor Pereira

L’historien Victor Pereira propose une vision renouvelée de la Révolution des Œillets. Plus que le renversement d’une dictature par l’armée, cette révolution enclenche un profond bouleversement social et démocratique au Portugal et débouche sur l’indépendance de ses anciennes colonies. 

Au Portugal, il y a 50 ans, le 25 avril 1974, de jeunes officiers, soutenus par une grande partie de la population, renversaient l’Estado Novo, régime autoritaire mis en place par António de Oliveira Salazar en 1933. La fin de cette dictature de près de 40 ans signera également l’arrêt de mort d’un empire colonial européen majeur. 

Trop souvent réduite à un coup d’État pacifique qui ne dure que quelques heures, la Révolution des Œillets et ses conséquences (décolonisation, mobilisations sociales, quête d’une voie socialiste originale) sont encore mal connues. Cet ouvrage offre une synthèse actualisée du processus révolutionnaire portugais. Il analyse non seulement la dynamique révolutionnaire, les oppositions entre partis politiques et militaires, les inquiétudes diplomatiques (cette prise de pouvoir démocratique est aussi socialiste), mais aussi les différents mouvements sociaux qui tentèrent de transformer radicalement la société portugaise, pour enfin penser ensemble ces éléments qui le sont rarement. 

Victor Pereira, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, est actuellement chercheur à l’Instituto de História Contemporânea de l’Université nouvelle de Lisbonne. Il mène des recherches sur les migrations portugaises et sur l’histoire du xxe siècle portugais. 

Pour découvrir le programme de rencontres avec l’auteur, cliquez sur la page des rencontres.

Parution : 9 novembre 2023
Genre : essai
Domaine : Histoire – XXe siècle
21,90 €
280 pages, broché
Format : 14 X 22 cm
ISBN : 978-2-38532-032-4 

Introduction, extrait et table des matières