Ubérisation, et après ?

Ubérisation, et après ?

Collectif coordonné par Pascal Savoldelli.

Dix ans déjà qu’Uber est installé en France, faisant miroiter une vie de patron à des personnes qui peinent à trouver un travail digne. Chauffeurs, coursiers, femmes de ménage, ouvriers de la logistique, intérimaires, free-lance, restaurateurs… Aujourd’hui, le modèle des plateformes numériques de travail s’est répandu et, avec lui, un autoentrepreneuriat précaire qui touche chaque jour de plus en plus de métiers.

Ces entreprises, employeurs qui se rêvent sans responsabilité autre que celle de leurs actionnaires, nous imposent un choix de société, sans emploi créé, où le travail salarié s’efface derrière le mirage d’une autonomie factice.

Cet ouvrage nous arme pour la bataille du droit du travail qui ne fait commencer, et nous invite à écrire l’après…

Pascal Savoldelli est sénateur. Il a réuni autour de lui des juristes, économistes, sociologues, livreurs, syndicalistes et militants pour une réflexion globale sur le travail à l’ère du numérique : Dominique Méda, Eva Jaurena, Antonio Casilli, Nicole Teke, Attac, CGT, Clap, Sarah Abdelnour, Sophie Bernard, Stéphane Le Lay, Fabien Lemozy, Fabien Gay, Leïla Chaibi, Barbara Gomes et CoopCycle.

 

Parution : 30 septembre 2021
Genre : essai
Livre : 19,90 €
272 pages, noir
Format : 14 X 22 cm, broché, rabats
ISBN : 979-10-97079-88-8